Comment hydrater ses cheveux : le guide complet des bons gestes à adopter

Prendre soin de ses cheveux, c'est une toute une histoire. Nous rêvons tous d’avoir une belle chevelure brillante et souple comme à la télévision. Bonne nouvelle, cela est possible à condition d’hydrater ses cheveux comme il se doit !
Si vous vous sentez un peu perdue, c’est normal. Lorsqu’il s’agit d’hydratation, nous pouvons rapidement perdre le fil. Toutefois, il existe certaines bases simples et efficaces pour adopter une routine capillaire adaptée.
Dans ce guide, nous allons vous dévoiler tous les secrets d’une bonne hydratation… Des gestes simples que vous pourrez adopter au quotidien... Et vous le verrez, c’est simple comme bonjour !

Les astuces pour hydrater ses cheveux

Comment hydrater ses cheveux avec une bonne routine capillaire ?

Pour certaines, bien hydrater ses cheveux peut paraitre un challenge. Plusieurs raisons peuvent en être la cause : manque de patience, manque de connaissance ou désespoir après avoir utilisé mille et un produits. Toutefois, nous allons partir sur de bonnes bases pour que vous puissiez pas à pas apprendre à hydrater vos cheveux. Allons-y !

Différencier l’hydratation et la nutrition

Pour prendre soin de ses cheveux, certaines distinctions sont à connaître. Si vous voulez adopter une routine capillaire adaptée, il convient de faire la différence entre le fait d’hydrater ses cheveux et les nourrir. Ainsi, vous saurez apporter les gestes nécessaires pour que vos cheveux soient en bonne santé !
Tout comme le corps, nous avons besoin de nous nourrir et de boire de l’eau. Pour les cheveux, c’est exactement la même chose ! Le plus important est de trouver un équilibre en évitant les excès et les carences. Par définition, la notion d’hydratation des cheveux désigne l’apport en eau dont ces derniers ont besoin. Quant à la nutrition, nous parlons de soin à base de protéine afin de conserver l’élasticité de la fibre capillaire.
Des cheveux en manque d’hydratation ne sont pas agréables à voir esthétiquement. Ils manquent de souplesse, de définition et ils sont très secs. Pour éviter cela, il est nécessaire de bien hydrater ses cheveux avec des ingrédients naturels comme l’aloe vera, la glycérine végétale, de l’eau…
Quant au manque de nutrition, vos cheveux seront cassants et ternes. D’ailleurs, des cheveux en manque de nutrition sont aussi très fourchus. Pour nourrir vos cheveux, favorisez les bains d’huiles végétales et les shampoings doux, voire vegan. Mais ce n’est pas tout, réalisez également des soins protéinés à base d'œufs, de mayonnaise et de yaourt…

Comment créer une bonne routine capillaire ?

Vous l’aurez sans doute compris, une bonne routine capillaire doit être adaptée. Si vous instaurez des soins réguliers et inadaptés, vous perdrez beaucoup de temps et d'argent. Chaque cheveu est différent, sans ajouter que nous possédons des textures diverses !
En d’autres termes, bien hydrater et nourrir ses cheveux rime avec cohérence. Afin de retrouver cette cohérence, il est nécessaire de connaître la porosité de votre cheveu. La porosité désigne la capacité de votre cheveu à absorber l’eau, et donc les soins. Cet élément est fondamental pour créer une routine capillaire, et cela vous sauvera la vie… Pour continuer dans ce sens, nous allons nous attarder sur les cheveux à faible et forte porosité.
Les cheveux à faible porosité sont généralement brillants et secs. Les écailles de la fibre capillaire sont fermées et les soins ne peuvent pas pénétrer celles-ci. Au contraire, les cheveux à forte porosité possèdent des écailles très ouvertes, ce qui facilite la pénétration du soin. Mais il y a un revers de la médaille, les produits de soin s’évaporent facilement. En d’autres termes, il convient de faciliter l’ouverture des écailles d’un cheveu à faible porosité pour intégrer le soin, et de refermer les écailles d’un cheveux à forte porosité pour conserver le soin.
Pour déterminer la porosité de votre cheveu, prélevez une mèche de cheveux propre, sèche, et vierge (sans produits de coiffage). Mettez la mèche dans un verre d’eau et attendez quelques minutes. Si la mèche flotte à la surface de l’eau, votre porosité est faible. Si la mèche tombe au fond du verre, votre porosité est forte. D’ailleurs, il est possible que la mèche de cheveux flotte au milieu du verre, alors vous avez une porosité normale. Poursuivez votre routine capillaire habituelle.

Hydrater ses cheveux selon leur niveau de porosité

Maintenant, il est temps d’adapter votre routine capillaire. Cela passera évidemment par l’hydratation et la nutrition de vos cheveux. Que vous ayez des cheveux à faible ou forte porosité, il existe des soins adaptés qui feront du bien à votre chevelure.
Si vous avez des cheveux à faible porosité, misez sur des soins nourrissants qui n’alourdissent pas la fibre capillaire. Par exemple, évitez l’huile de ricin et le beurre de karité, optez pour l’huile d’amande douce, de coco, d’avocat ou d’olive. Munissez-vous d’un bonnet chauffant pour ouvrir les écailles et permettre au soin d’intégrer le cheveu. Côté hydratation, misez sur l’eau et l’aloe vera, ils seront vos meilleurs alliés !
Si vous avez des cheveux à faible porosité, il y a des mauvaises habitudes à supprimer. Une forte porosité signifie que vos cheveux ont beaucoup été exposés à la chaleur, aux colorations et décolorations en tout genre. Tout cela a endommagé la fibre capillaire et les écailles restent constamment ouvertes. De ce fait, votre routine capillaire doit être nourrissante et hydratante.
N’hésitez pas à réaliser des soins protéinés ainsi que des bains d’huiles à base de ricin et de karité. Maintenez vos cheveux hydratés au quotidien. Lors de votre shampoing, la dernière eau de rinçage doit être froide pour refermer les écailles.

Comment hydrater ses cheveux au quotidien ?

Désormais, vous possédez les clés principales pour hydrater vos cheveux. Parfois, il suffit de quelques détails pour faire la différence et vous êtes sur le bon chemin !
Néanmoins, instaurer une bonne routine de soin n’est pas suffisant. Surtout si vous ne parvenez pas à maintenir votre hydratation au top du top sur le long terme. Mais n’ayez crainte, cet article est loin d’être terminé et nous avons encore quelques secrets à dévoiler… Voici quelques astuces qui vous aideront à maintenir vos cheveux hydratés et nourris :

Patience, rigueur et répétition

L’une des règles d’or est la patience et la rigueur. Pour maintenir l’hydratation des cheveux, il faut miser sur la répétition et la régularité. Une bonne routine capillaire ne prend que 5 à 10 minutes par jour et cela doit être un plaisir. Il est possible que plusieurs jours voire semaines s’écoulent avant d’obtenir les premiers résultats. Mais n’ayez crainte, la transformation suit toujours son cours !

Créer un rituel et prendre des bonnes habitudes pour hydrater ses cheveux

Ce second conseil va dans le même sens que le premier. Pour obtenir de beaux cheveux brillants et souples, créez-vous un petit rituel quotidien. N’hésitez pas à mettre vos produits en évidence lorsque vous vous rendez dans la salle de bain chaque matin. Ainsi, vous associerez votre soin du visage et du corps à celui de vos cheveux.
Ensuite, lorsque l’on parle de bonnes habitudes, cela veut dire qu’il faut supprimer les mauvaises habitudes. Par exemple, laissez vos cheveux sécher à l'air libre, sans faire appel à un sèche-cheveux sauf en cas de rush. Faites une pause sur l’utilisation du fer à lisser et évitez les colorations chimiques ou les décolorations. En résumé, faites une pause drastique !

Quelques astuces pour conserver l’hydratation

Lorsque vous hydratez vos cheveux, sachez que les soins apportés ne restent pas éternellement sur la fibre capillaire. D’ailleurs, c’est pour cela qu’il est recommandé de créer une routine pour maintenir les cheveux hydratés. Toutefois, quelques hacks faciliteront vos gestes, tout en optimisant l’hydratation que vous apportez à vos cheveux.
Par exemple, utilisez un bonnet en soie ou en satin, ou une taie d’oreiller. Ces matières n’absorbent pas les soins hydratants et n’abîment pas les cheveux. Ce simple geste pourra maintenir l’hydratation de vos cheveux sans qu’elle soit altérée. Mieux encore, si vous ne comptez pas sortir, protégez vos cheveux avec un bonnet pour éviter la poussière.
D’autre part, réalisez des coiffures protectrices. Que vous ayez les cheveux raides, bouclés ou crépus, les coiffures protectrices sont indispensables. Pour cela, vous pouvez faire des tresses ou un chignon pour maintenir les cheveux en place. Dans la même foulée, évitez de toucher vos cheveux ainsi que les frictions.

Hydrater ses cheveux au rythme des saisons

Le changement de saisons a également un impact sur vos cheveux. D’une température à une autre, il convient d’appliquer des soins adaptés. Bien que votre routine capillaire ne subissent pas de grands changements, quelques gestes supplémentaires seront les bienvenus :
La saison estivale comme l’été est une période propice à la sécheresse. Même si vous aimez la chaleur, vos cheveux ne seront pas du même avis. D’ailleurs, n’oubliez pas que les rayons UV associés à l’eau de mer ou de la piscine peuvent être abrasifs. Pour cela, pensez toujours à protéger vos cheveux avec une huile végétale de noix de coco par exemple. Faites une coiffure protectrice ou portez un foulard ou un chapeau.
Lorsque l’automne arrive, il n’y a pas que les feuilles qui tombent. Il n’est pas anodin d’observer une chute ou une casse de cheveux durant cette saison. Mais ne vous en faites pas, cela est tout à fait normal. Privilégiez des soins nutritifs et protéinés pour apporter plus de robustesse à la fibre capillaire et coupez vos pointes. Cette routine s’applique également à l’hiver.
Enfin, le printemps est propice à la renaissance, donc pensez à couper vos pointes et à réaliser une cure capillaire ou prendre des compléments alimentaires pour affronter l’été !

Hydrater ses cheveux : les erreurs à éviter

Afin de faciliter et favoriser l’hydratation des cheveux, il convient d’éviter quelques erreurs que beaucoup commettent. Parfois, ces erreurs proviennent d’idées reçues ou d’un manque de connaissance. Mais nous sommes là pour rectifier le tir !

Ne pas faire de clarification ou détox capillaire

La clarification, aussi appelé gommage capillaire, est une étape importante pour vos cheveux. C’est une détox capillaire que l’on réalise lors du passage au naturel que l’on appelle “transition capillaire”. Cependant, elle est très utile et efficace lorsqu’elle est réalisée tous les 2 à 3 mois.
La clarification est faite pour tout le monde et permet d’éliminer les impuretés, elle balaye les résidus de silicones et autres substances chimiques. Ce rituel est important si vous observez que vos cheveux ne sont plus réactifs aux soins. Pour cela, ajoutez du bicarbonate de soude à une dose de shampoing ou réalisez un masque à l’argile blanche ou verte.

Ne pas analyser la composition des produits de soin

Même si vous n’êtes pas expert en la matière, sachez que la composition de vos produits participe à la qualité de vos sessions d’hydratation. A titre indicatif, les 5 premiers ingrédients d’une composition représentent 95 % de votre produit. Si les ingrédients naturels sont en milieu ou en fin de composition, n’achetez pas le dit soin hydratant ou nourrissant.
Ainsi, il est nécessaire d’éviter tous les produits à base de silicone, de parabène, de sulfate, d’huiles minérales (dérivées du pétrole) et les PEG. Si cela semble être trop compliqué, rendez-vous sur le site INCI qui répertorient et détaillent la nature de ces ingrédients. Vous pouvez également télécharger l’application INCI Beauty pour analyser vos produits.

Utiliser l’huile végétale pour hydrater ses cheveux

Voici une idée reçue qui perturbent bien des esprits. Les huiles végétales ne sont pas des agents hydratants mais nourrissants. Si vous appliquez de l’huile végétale sur vos cheveux en guise d’hydratation, cela ne fonctionne pas.
En vérité, les huiles végétales ont pour objectif de sceller l’hydratation. Elles permettent à l’eau de rester dans la fibre capillaire pour maintenir celle-ci. Une fois vos soins hydratants appliqués, terminez avec une huile végétale pour retenir le tout ! Toutefois, les huiles végétales sont très efficaces pour nourrir les cheveux lors d’un bain d’huiles.
Il existe encore bien d’autres conseils et astuces pour faciliter l’hydratation des cheveux. Nous prendrons le temps de publier de nouveaux articles sur le sujet. Toutefois, nous espérons que ce guide aura été bénéfique et que vous pourrez reprendre vos cheveux en main ! Vous possédez désormais toutes les clés pour créer votre routine capillaire. L’hydratation n’est pas si compliquée que cela et nous sommes convaincus que vous parviendrez à obtenir les résultats escomptés !

Retrouvez-nous sur :

Facebook Instagram