Perte de cheveux causes et solutions chez l'homme

Vous commencez à perdre vos cheveux et avez l'impression de perdre une partie de votre identité ? La perte des cheveux est souvent moralement dure à accepter pour un homme et affecte directement l'estime de soi. Comprendre ce phénomène peut vous aider à mieux l'accepter et à décider quelle option de traitement vous conviendrait le mieux. Car la chute des cheveux est graduelle et peut être ralentie. Statistiquement c'est très simple, 20% des hommes qui ont la vingtaine sont touchés, 30% pour les hommes qui ont la trentaine sont touchés et 50% pour les hommes de plus de 50 ans. Et attention piège, c'est 80% pour les plus de 70 ans, le point de non-retour.

Perte de cheveux cause chez l'homme

La perte de cheveux : cause à connaitre

La perte de cheveu ou l'alopécie, est le phénomène scientifique désignant l'accélération de la perte des cheveux. Quand parle-t-on d'alopécie ? La perte des cheveux est un processus normal. On estime en revanche que la chute des cheveux est excessive à partir de 100 cheveux par jour. C'est long à compter, ne le faites pas.

La perte de cheveu peut être causée par une maladie mais la cause la plus commune de la perte de cheveux est d'origine héréditaire et androgénique, c'est ce qu'on appelle communément la calvitie. Elle survient habituellement graduellement avec l'âge et selon des schémas prévisibles - une chute de cheveux et la formation de golfe chez les hommes ainsi que l'amincissement des cheveux. Les scientifiques estiment que la perte de cheveux provient d'un excès d'hormones masculines comme la testostérone qui agissent sur les follicules pileux. Avec le temps, Le follicule pileux s'implante de moins en moins profondément dans le derme et s'atrophie. À mesure qu'ils deviennent plus petits, les cheveux qui repoussent ont tendance à être plus fins, plus minces et plus courts. Éventuellement, il faut plus de temps pour que les cheveux repoussent. Ensuite, les follicules vont rétrécir de sorte que plus aucun poil ne pousse du tout.

La calvitie masculine se manifeste sous une forme révélatrice : une ligne de cheveux qui se dégarnit et des mèches qui s'amincissent autour de la couronne de votre tête. Avec le temps, cette région deviendra chauve, mais vous aurez toujours un motif de cheveux en fer à cheval au-dessus de vos oreilles.

On dit que le gène est transmis de la mère à l'enfant, donc si vous voulez déterminer vos chances de perte de cheveux, il serait plus indicatif de regarder le père de votre mère plutôt que votre propre père.

Comment traite-t-on la perte de cheveux ?

Les hommes cherchent généralement un traitement contre la perte de cheveux pour des raisons esthétiques plutôt que médicales. Certains médicaments peuvent arrêter ou ralentir la chute des cheveux, et parfois créer de nouvelles pousses de cheveux. Il s'avère plus facile de ralentir la chute des cheveux que de favoriser la repousse. Il est donc conseillé de consulter le plus rapidement un spécialiste dès les premiers épisodes de chute de cheveux pour optimiser la solution médicamenteuse. Différentes formes de traitements existent, sous forme de shampooings, de lotions, de comprimés ou de compléments alimentaires.

Une autre option de traitement est la transplantation capillaire, qui consiste à prélever de minuscules bouchons de cheveux aux endroits où ils continuent de pousser et à les insérer dans les zones chauves. Ceci peut causer des cicatrices mineures mais il y a un faible risque d'infection cutanée. C'est une technique chirurgicale classique de greffe.

Beaucoup de gens acceptent la chute des cheveux chez l'homme comme une partie normale du vieillissement. Pour d'autres, elle peut être pénible, surtout si elle survient à un jeune âge.

D'autres techniques plus expérimentales existent comme, attention mot barbare, la tricopigmentation ou micropigmentation qui consiste à masquer les imperfections causées par la perte de cheveux en tatouant des petites points noirs sur le crâne. Le rendu est si réaliste et naturel qu'on dirait des poils bruns ou gris sur le crâne.

Enfin, et c'est très nouveau, des chercheurs américains ont peut-être trouvé une technique grâce à l'impression 3D pour faire repousser les cheveux. L'idée est d'utiliser des imprimantes 3D pour reproduire l'environnement propice pour le développement des cellules folliculaires dans le cuir chevelu. Les cellules souches ou follicules transplantés seraient alors protégés et la création du cheveu un succès. La méthode de la greffe de cheveu nécessite une transplantation à partir d'une zone où la pousse des cheveux est encore suffisamment stable pour qu'elle prenne ailleurs. Avec la nouvelle méthode et grâce à l'impression 3D, les scientifiques sont capables de créer une véritable ferme capillaire, une grille de cheveux prête à être transplantée sur le cuir chevelu, sans avoir à récupérer des follicules ailleurs. Mais ne vous réjouissez pas trop vite, car cette technique est encore expérimentale au stade de test sur les souris et l'opération risquera d'être très coûteuse.

Pas de miracle contre la calvitie encore

Comment ralentir la perte des cheveux ?

Dans tous les cas, il est recommandé pour ralentir la chute des cheveux de :

La classification de Norwood-Hamilton

Cet outil de mesure a été introduit par James Hamilton dans les années 1950 et plus tard été mise à jour par O'Tar Norwood dans les années 1970. Le docteur Hamilton est le premier à avoir observer le rôle de la testostérone dans la chute des cheveux. Le docteur Norwood a repris ses travaux et les compléta pour aboutir à une classification de l'état d'avancement de l'alopécie en sept phases, basée sur la densité de cheveux sur trois zones principales du crâne :

On vous propose de faire le test pour juger à quel stade vous vous situez.

Stade 1 de la perte de cheveux

Echelle de Norwood et Hamilton, stade 1

Les cheveux poussent normalement. Aucun signe de perte de cheveu excessive.

Stade 2 de la perte de cheveux

Echelle de Norwood et Hamilton, stade 2

Ce stade est celui qui acte le début d'une calvitie. Les premiers signes apparaissent discrètement sur la partie frontale: un léger dégarnissement se crée au niveau des golfes et des tempes.

Stade 3 de la perte de cheveux

Echelle de Norwood et Hamilton, stade 3

Le dégarnissement s'accentue et les golfes se creusent. La densité de cheveux, au niveau du sommet du crâne commence à s'affaiblir également. C'est le vrai début de la calvitie.

Stade 4 de la perte de cheveux

Echelle de Norwood et Hamilton, stade 4

À ce stade, le dégarnissement au niveau des golfes et des tempes est particulièrement accentué et une zone sans cheveux (tonsure) se dessine au niveau du haut du crâne. C'est à ce stade que la greffe de cheveux est conseillée car il reste encore assez de follicules actifs, après il sera trop tard.

Stade 5 de la perte de cheveux

Echelle de Norwood et Hamilton, stade 5

L'alopécie s'amplifie de plus en plus au niveau du sommet du crâne ou vertex. La zone dégarnie s'agrandit.

Stade 6 de la perte de cheveux

Echelle de Norwood et Hamilton, stade 6

Les trois zones touchées par la calvitie se rejoignent et la densité de cheveux diminue drastiquement sur l'ensemble du crâne. Le haut du crâne est complètement lisse, seuls les côtés de la tête ont encore des cheveux.

Stade 7 de la perte de cheveux

Echelle de Norwood et Hamilton, stade 7

C'est l'étape ultime. Le crâne et lobes frontaux et temporaux sont complètement dégarnis. Les cheveux restants tombent et un duvet inesthétique se forme sur le reste du crâne. La calvitie est définitivement installée et il n'y a quasiment plus de cheveux hormis les couronnes basses.

Vous pouvez en parler à votre docteur ou à votre coiffeur. Pour prendre rendez-vous chez le docteur on ne saurait vous conseiller, mais en revanche pour prendre rendez-vous chez le coiffeur c'est facile, simple et gratuit sur Hello Coiffeur

.

Retrouvez-nous sur :

Facebook Instagram