Le mystère des hommes à la barbe rousse

Une barbe rousse pour un homme brun ?

La barbe est de retour ces dernières années et on ne sait pas combien de temps cela va durer. Quoiqu’il en soit, de plus en plus d’hommes laissent pousser et fleurir leur barbe pour suivre cette tendance. Certains découvrent alors avec surprise et même stupeur, qu’ils ont la barbe rousse, bien que leurs cheveux soient foncés et qu’ils n’aient apparemment pas de personnes rousses dans leur famille. Barbe rousse pour un brun, quelle est donc cette sorcellerie, Monsieur Weasley ?

La réponse est pourtant tout simplement trouvée dans la science. L’organisation néerlandaise Erfocentrum qui est spécialisée dans l’analyse génétique et les troubles génétiques, a étudié la question et a levé le mystère de ces barbes rousses.

Barbe rousse de Van Gogh

La barbe rousse : une question de gêne

Le responsable, c’est le gène MC1R (MelanoCortin 1 Receptor), le gène déterminant la couleur des cheveux, de la peau et des poils. Ce gène, situé sur le chromosome 16, participe activement à la pigmentation définie par la mélanine. La couleur de nos cheveux dépend de deux pigments, l’eumélanine et la phéomélanine. L’eumélanine est le pigment brun-noir et la phéomélanine est le pigment rouge.

Ainsi pour les cheveux roux, il n’y a quasiment que de la phéomélanine. Pour les blonds, il y a beaucoup de phéomélanine et peu d’eumélanine. Pour les châtains c’est l’inverse et pour les bruns foncés il n’y a presque que de l’eumélanine.

Ce gène a des traits héréditaires dominants incomplets, ce qui signifie qu'un gène ne détermine pas à lui seul la couleur des cheveux mais que tous s'influencent mutuellement. Cela signifie également que les gènes peuvent être exprimés différemment dans différentes parties de notre corps, comme la tête, la barbe, les sourcils ou même sous les aisselles. En d’autres termes, même si un gène qui détermine les cheveux bruns est dominant dans votre famille, un autre gène pour les cheveux roux peut encore être présent dans votre code génétique. Donc, si vous avez une barbe rousse et êtes le seul de votre famille dans ce cas, c’est que l’un de vos ancêtres a certainement eu les cheveux roux à un moment donné. Ces gènes se sont exprimés différemment chez les autres membres de votre famille.

Le gène MC1R fabrique une protéine appelée mélanocortine, qui joue un rôle important dans la conversion de la phéolmélanine en eumélanine. Lorsqu'une personne hérite de deux versions mutées du gène MC1R (une de chaque parent), moins de phéomélanine est convertie en eumélanine. La phéomélanine s'accumule alors dans les cellules pigmentaires et la personne finit avec des cheveux roux et une peau claire.

Il suffit d'un seul des gènes MC1R mutés de votre corps pour que des poils roux apparaissent sur différentes parties du corps. C’est donc un véritable coup du sort. Quand on connaît le nombre de gènes présents dans le corps humain, il est remarquable de penser qu'un seul gène peut avoir un impact aussi radical sur l'apparence de notre barbe.

Donc, pour dire les choses plus simplement, les hommes aux cheveux bruns ou châtains et qui arborent une barbe rousse ou aux reflets roux ont de la chance. Et ils peuvent être rassurés, leur étrange barbe rousse n’est pas le résultat d’une activité extraconjugale irlandaise de leur parent mais bien le résultat de la machinerie complexe de nos systèmes génétiques.

Barbe rousse pour un brun

Et pourquoi les irlandais sont roux d’ailleurs ?

Ce n’est pas qu’un cliché car les chiffres en attestent. Plus de 30% de la population irlandaise est rousse. Ce chiffre impressionne d’autant plus que la part de la population mondiale rousse n’est que de 2%. C’est la couleur de cheveu la plus rare au monde. Derrière l’Irlande au classement des roux, on trouve en seconde position l’Ecosse, suivie du Pays de Galles et de l’Angleterre. Autant dire que les roux ne s’aventurent que très peu en dessous des îles britanniques et se font rare au sud de Londres. Demandez à n’importe quel roux s’il bronze ou brûle au soleil il vous répondra sûrement qu’il brûle même à travers les vitres de sa voiture. On comprend mieux leur absence dans les pays du sud de l’Europe.

D'un autre côté, ce même teint de peau est un avantage dans les pays du Nord où les nuits sont longues, le temps gris et le soleil absent. Les roux ont petit à petit augmenté la quantité de vitamine D qu’ils pouvaient absorber pendant les longs hivers, augmentant ainsi leur taux de survie et leur nombre.

Alors si comme Lionel Messi ou Michael C Hall vous avez la barbe rousse et les cheveux bruns, n’hésitez pas à prendre rendez-vous facilement sur Hello Coiffeur, promis nos partenaires ne vous feront aucun commentaire. Nous on vous laisse sur un trait d’humour et les mots de Pierre Desproges qui disait « on reconnaît le rouquin aux cheveux du père et le requin aux dents de la mère ».

Pour aller plus loin, l’interview d’origine en anglais d’Erfocentrum pour Motherboard.

Interview Vice

Retrouvez-nous sur :

Facebook Instagram